Sa production

La production des poireaux

Selon le mythe, la passion du poireau pour le chant, remonterait à l’empereur romain Néron, qui en consommait en très grande quantité pour adoucir ses cordes vocales.
Reconnue par son célèbre tube « Moi j’adore le poireau », diffusé sur Europe 1, la France est le premier producteur de poireaux de l’UE. Une bonne raison pour lui de chanter « COCORICO » !
Cette production est présente dans différents territoires ou bassins de production complémentaires qui permettent de satisfaire la demande de ces fans tout au long de l’année avec une qualité reconnue.
La production française est essentiellement située dans les régions tempérées favorables au développement de cette culture ou ce légume (la région Nantaise, la Normandie, le nord de la France, la Bretagne et la Bourgogne).
De quoi rêver à un tour de France culinaire, armé seulement de sa fourchette et de sa guitare !

production-poireau

 


Le poireau primeur

S’il partage avec le poireau d’hiver les principales caractéristiques gustatives, et les mêmes propriétés nutritionnelles de légèreté et de minéralité notamment, il possède des spécificités originales.
Visuellement, il se reconnaît par la quasi-symétrie entre sa partie blanche et ses feuilles vertes ainsi qu’un fût généralement plus mince et étroit que celui de la saison d’hiver. Les producteurs de poireau primeur respectent un cahier des charges spécifique : authentification des critères de calibre, des longueurs de blanc, et d’homogénéité de leurs primeurs. Les poireaux poussent à un rythme joyeux et les producteurs ne poireautent jamais : semés en automne, protégés pendant l’hiver dans de petits tunnels, les poireaux sont récoltés avant maturité à partir du mois de mai. Les poireaux plantés sont mis en terre dès février et récoltés à partir de mi-mai. Semés ou plantés, ils sont cueillis à leur meilleur terme pour vous offrir un concerto de saveurs.

culture-poireau

 

Retrouvez le poireau primeur de mai à fin juillet et le poireau d’hiver à partir d’octobre. Eté comme hiver, faite chanter vos assiettes avec le poireau ! 

Le poireau d’hiver

Semé en pépinière pendant 2 mois et demi à 3 mois, le poireau est replanté ensuite jusqu’à maturité pendant 4 à 8 mois selon la précocité et la sélection que les producteurs opèrent de façon à obtenir une production optimale tout au long de la saison.
L’échelonnement de la production permet de respecter le créneau de récolte et de favoriser les qualités du poireau.

L’association opte pour une  agriculture raisonnée, grâce à la sélection minutieuse des variétés et des moyens d’irrigation et au respect des sols et de la plante. C’est donc l’accord parfait entre qualité des produits et protection de l’environnement.
La technique de repiquage, dite de l’avant-trou permet également d’optimiser la droiture et la blancheur du fût du poireau, critère de sélection qualitative.

 
tableau-poireau


Calendrier

calendrier